Tribunes Agglomération La Roche-sur-Yon

Juillet - Août 2018

La Roche-sur-Yon

Dans quelques jours le 8 juillet, la seconde étape du Tour de France, verra les trente derniers kilomètres de course se jouer sur le territoire de notre agglomération. Le peloton entrera par Aubigny-Les Clouzeaux, puis Nesmy, suivi de Rives de l’Yon et enfin La Roche-sur-Yon qui désignera le successeur d’Éloi Meulenberg vainqueur en 1938 au vélodrome Desgrange.

Accueillir le Tour 2018 en Vendée et plus particulièrement dans notre agglomération (présentation des coureurs et final d’étape) est une fierté, une joie et une chance. Les caméras du monde entier, dans les airs, le long des routes et des rues, vont offrir au monde la beauté de nos paysages. Des centaines de milliers de personnes vont converger vers nous durant la première semaine de juillet et, pour beaucoup, découvrir notre agglomération.

À nous de faire en sorte qu’ils y reviennent, chaque année et toujours plus nombreux. Ce sera simple car nous sommes accueillants, fiers de notre terroir et de notre territoire.

Ce sera simple car il suffit de passer quelques jours « chez nous » pour avoir envie d’y retourner souvent.

Ce sera simple car nous sommes entreprenants, unis et solidaires.

Les derniers comptes administratifs ont bien montré comment Ville et Agglomération s’épaulent, s’entraident, se soutiennent mutuellement. Le nouvel essor que prend La Roche-sur-Yon provient pour partie à l’Agglomération et lui profite en retour.

Notre Ville se sent bien dans l’Agglomération.

Luc Bouard, maire de La Roche-sur-Yon

Mouilleron-le-Captif

La volonté de l’équipe municipale de réaliser un pôle médical répondant aux besoins des professionnels de santé et des Mouilleronnais vient de se concrétiser. Situé à l’entrée de la commune, ce nouvel outil est désormais mis à leur disposition depuis la fin du mois de juin.

Quatre médecins, deux dentistes, trois kinés, deux cabinets d’infirmières ont transféré leurs activités et pris possession de leurs nouveaux locaux.

La concrétisation de ce projet est le fruit d’une réflexion active menée avec des professionnels de santé de la commune. Vendée Habitat, maître d’ouvrage du projet, l’architecte Mme Guittet-Renaud et l’entreprise Cougnaud retenue ont permis de faire aboutir ce projet important pour les Mouilleronnais.

Certes, nous sommes dans le cadre de transferts d’activités et non de création, mais la réalisation de ce pôle doit permettre de consolider ces activités sur notre commune. Un tel outil offrira des atouts supplémentaires pour faciliter l’arrivée de nouveaux praticiens ou leur renouvellement et permettre ainsi de satisfaire une demande toujours plus forte.

C’est dans ce même espace que treize nouveaux logements sociaux ayant vocation à répondre à une demande d’un public « senior » seront opérationnels au mois de septembre et finaliseront un programme initialisé simultanément au pôle médical. C’est une grande satisfaction de voir aboutir ces deux opérations et l’occasion de remercier tous les acteurs qui y ont contribué.

Je profite de la tribune qui m’est offerte pour vous souhaiter un bel été et vous donner rendez-vous à la rentrée à notre festival Face et Si les 7, 8 et 9 septembre au parc de Beaupuy pour y passer un bon moment en famille et entre amis.

Jacky Godard, maire de Mouilleron-le-Captif

Nesmy

Du 23 au 26 août 2018, le comité de jumelage Nesmy-Burggen, les associations, les familles, tous les autres volontaires bénévoles et toute la commune de Nesmy accueillent nos amis bavarois. Dans la limite des places disponibles, votre famille peut les accueillir. Vous souhaitez participer ? N’hésitez pas à contacter le comité de jumelage Nesmy-Burggen.

Nesmy est jumelée depuis 1993 avec la ville allemande de Burggen. Une rencontre est organisée tous les deux ans par les comités de jumelage. Ce séjour renforce les liens entre habitants après des visites conviviales, nées au début des années 1990, et auxquelles ont participé à l’époque Jacques Combaud, René Prin, le maire Gérard Rivoisy et Marie-Odile Cesbron.

Le jumelage a été voté à l’unanimité des représentants élus des deux municipalités, à Nesmy le 28 janvier 1991 et à Burggen le 24 juin 1991. Sa charte fondatrice de 1993 est plus que jamais d’actualité : « Il est important de créer des liens, en famille, autour de soi, dans les associations, dans sa commune, et maintenant dans toute l’agglomération, son pays, et de renforcer les relations d’amitié sur le continent, les échanges culturels, économiques, politiques, sportifs et l’estime mutuelle, pour contribuer à l’avancée de l’idée européenne et à la garantie de la paix. »

Gérard Rivoisy, maire de Nesmy

Juin 2018

Fougeré

La commune de Fougeré reprend son développement en main.

En effet, depuis plusieurs années, l’aménagement de nouveaux lotissements était assuré par une société d’aménagement privée. Depuis peu, le Conseil municipal a décidé de reprendre l’initiative à ce sujet. Pour, d’une part, contrôler l’inflation du prix du terrain à bâtir, et, d’autre part, pour assurer le développement de la population et ainsi assurer la pérennité des équipements scolaires et sportifs mis à disposition de la population au cours des dernières années. Concrètement, une nouvelle tranche de lotissement sera viabilisée au cours du deuxième semestre 2018.

Au centre-bourg, nous allons réaliser la seconde tranche des travaux concernant l’extension de la place de l’église. Les travaux consisteront en un revêtement de sol, un stationnement organisé, des plantations d’agrément et un cheminement piéton qui reliera le centre-bourg à l’entrée principale de celui-ci.

Ces travaux sont la continuité du projet de revitalisation du centre-bourg engagé dès l’an dernier avec les travaux de la mairie. Notre commune se développe depuis plusieurs années. Nous devons accompagner cette croissance avec des espaces communs agréables et adaptés.

Jean-Marie Chabot, maire de Fougeré

La Ferrière

Le sport représente une part importante dans le domaine des activités proposées à La Ferrière. Dix-sept associations sportives permettent à 1 340 licenciés de pratiquer une discipline en compétition ou en loisir auquel s’ajoutent les adhérents de la retraite sportive. En fonction des disciplines, les licenciés évoluent au niveau national (tennis de table et judo), régional (handball et tennis) et départemental. Vu l’évolution du niveau des compétitions et du nombre de licenciés, la municipalité a amélioré, rénové et agrandi le complexe sportif qui avait vu le jour en 1977. En concertation avec les associations, les derniers travaux ont commencé en 2013 par de la rénovation, puis en 2014 par la création de nouveaux locaux et en 2016 par la création de nouveaux vestiaires et l’aménagement d’un hall. En 2018,la municipalité a lancé la maîtrise d’œuvre pour la rénovation de la salle omnisports, au niveau de l’éclairage et de l’insonorisation.

Pour le bon déroulement des activités sportives en plus des structures adaptées, il faut des bénévoles. À la fin de cette année sportive riche en émotion et en résultats, la municipalité vous remercie pour votre implication qui rend notre commune dynamique où il fait bon de vivre ensemble.

Alain Oger, adjoint au maire chargé des activités sportives de La Ferrière

Rives de l’Yon

Nous venons de poser la première pierre du chantier du complexe Arago. Bien évidemment, un projet de cette ampleur mérite toute notre attention et le professionnalisme des services de l’agglomération (bâtiments, énergie, ressources humaines…). Six entreprises de l’agglomération sont retenues pour ce chantier.

Mutualiser les compétences des divers partenaires tel est l’enjeu de la réussite de ce projet pour pouvoir mettre à disposition des sportifs, des familles, un complexe piscine/patinoire digne d’un rayonnement local et départemental.

Plus d’un hectare concerné en surface intérieure et extérieure et 4 110 m2 de locaux techniques en sous-sol ; un bâtiment modernisé haute qualité environnemental ; 1 700 m2 de panneaux solaires, un système de récupération d’énergie issue du froid de la patinoire.

Ce complexe va comporter un espace ludique et sportif : 60 m2 de pataugeoire, des plages de jeux d’eau de 300 m2, un lieu de fitness entretien, une aire de pique-nique et de jeux, un solarium et le bassin nordique de 50 m et huit couloirs ouvert à l’année.

Le pôle ludique couvert comportera 580 m2 de bassin, une rivière en dénivelé de 80 m, trois toboggans, une pataugeoire de 60 m2 et un espace bien-être (spa, sauna, hammam et solarium).

La piscine Sud située au Pavillon à Rives de l’Yon accueille actuellement les habitués d’Arago sur un site ouvert sur la campagne en direction de l’Yon. Les horaires d’ouverture ont été largement élargis y compris le dimanche. L’accès est facilité par la ligne de bus réguliers mise en place depuis septembre. On peut aussi y venir à vélo. Les deux bassins couverts d’Arago seront ouverts au public à partir du 30 juin.

Jean-Louis Batiot, maire de Rives de l’Yon vice-président de La Roche-sur-Yon Agglomération

Mai 2018

Aubigny-Les Clouzeaux

Venez visiter le musée des Records. Une saison touristique pas comme les autres va commencer à Aubigny-Les Clouzeaux. Venez découvrir avec votre famille cette histoire locale écrite par « des petits géants », selon Yannick Jaulin, venez voir la nouvelle exposition temporaire à partir du 1er juillet 2018 portant sur « les records loufoques » battus pendant ce festival. Ce festival, un record à lui tout seul : 350 records battus, 200 000 spectateurs.

Tout a commencé en 1982 avec une poignée de bénévoles du monde associatif aubinois qui, sous le dynamisme de Jean-Marc Barbeau, décident de faire de la commune la « capitale mondiale des records ». De 1983 à 1992, Aubigny deviendra le haut lieu des records homologués par les juges du non moins célèbre Guinness World Records. Venez au musée des Records où sont exposés et mis en scène 90 objets témoins de cette aventure car, à la fin de l’été, après trente-cinq ans de bénévolat, le président de l’Association des festivals d’Aubigny remettra les clés du musée à La Roche-sur-Yon Agglomération.

Peut-être encore un clin d’œil le 8 juillet, lors du passage du Tour de France, à ces artisans ayant réalisé un vélo de 4,30 mètres de long (entreprise Malidin) et un maillot jaune de 8,50 mètres (Mme Mandin).

Merci très sincèrement à François Tessier, son président actuel, et à Jean-Marc Barbeau, l’instigateur de cette aventure.

Rendons hommage à tous ces bénévoles, à tous ces artisans magnifiques, inscrivons cette page d’histoire dans notre projet culturel à Aubigny-Les Clouzeaux et imaginons pour ce musée, avec La Roche-sur-Yon Agglomération, une nouvelle destination culturelle ou sportive pour le bonheur de tous les Agglo-Yonnais.

Jany Guéret, maire d’Aubigny-Les Clouzeaux

Dompierre-sur-Yon

Festival Les Autres Voies, du 8 au 17 juin.

Rencontres, confiance, imagination, utopie : de cette alchimie est né en 2017 notre 1er festival culturel Les Autres Voies, par les forces conjuguées de la vallée magique de Margerie, exceptionnel théâtre pour la grande fête de l’agriculture paysanne « Fête une autre Terre », d’une « carte blanche » de 4 spectacles confiée à Yannick Jaulin, et de la rencontre des cultures locale, française, chinoise (dont une exposition du musée national du Thé de Chine) et tunisienne (sublimes musiciens et chanteurs d’El Guettar). Dix jours qui ont pu nous faire nommer par la presse « capitale du brassage culturel », immense récompense pour tous ceux qui ont cru en notre festival, objet nouveau dans le paysage culturel agglo-yonnais et vendéen…

Les Autres Voies 2018 vont vous surprendre et vous séduire ! Petite mise en bouche...

L’Algérie et le Brésil nous rejoignent, élargissant le China Day et la Maison de la chine de 2017 à un « Village des mondes », espace international ouvert et animé tout au long des dix jours.

L’histoire et le patrimoine sont au rendez-vous, avec l’inauguration d’un grand parcours de lutrins préparé avec les étudiants de l’École du Louvre, et avec l’hôtel de ville transformé en « hôtel de la Résistance », hommage au rôle tenu par le maquis dompierrois en 1944 !

Résistance également incarnée par une création théâtrale de Laurent Brethome et sa compagnie du Menteur volontaire…

Street art et hip-hop avec Chute libre, artistes en création, expositions, conférences, opéra avec Orphée aux enfers, jazz, poésie, féerie… En salles, dans la vallée, sur nos places et sur nos chemins, c’est tout un programme créatif, festif et en ACCÈS LIBRE qui vous est proposé. Pour notre et votre plus grand plaisir !

Retrouvez le programme complet sur www.lesautresvoies.fr

Soutenez Les Autres Voies sur le site de financement participatif fr.ulule.com

Philippe Gaboriau, maire de Dompierre-sur-Yon

Venansault

L’animation sur la commune de Venansault prend d’année en année de l’ampleur grâce au tissu associatif qui s’étoffe mais surtout grâce à leurs bénévoles sans qui rien ne pourrait se faire.

Venansoh !  « Fête du sport et du jeu » va le 2 juin souffler ses 14 bougies d’existence avec un panel d’animations et de jeux variés et adaptés à toutes les tranches d’âge. Pour clôturer cet événement, un spectacle pyrotechnique aura lieu aux 3 Étangs.

En septembre 2018, un nouvel événement verra le jour et nous espérons que vous serez nombreux à venir le découvrir. Vous en saurez plus le mois prochain dans la prochaine édition du Roche Plus.

Fin mars début avril, le club de foot « l’Hermitage Venansault Football » a accueilli le Mondial de Montaigu, avec de belles affiches comme Angleterre-Brésil ou Argentine-Russie.

Ven’Ensemble, Espace de vie sociale, créé en janvier 2016, a permis aussi que l’animation puisse s’étoffer sur la commune, grâce aux nombreuses activités/animations qu’il organise (les Terrasses musicales, des après-midi jeux, création d’un VERPOPA, des expositions chaque mois, des conférences, création d’un Repair Café, etc.).

La municipalité souhaite par cette tribune remercier l’ensemble des associations et ses bénévoles qui œuvrent pour que Venansault soit une commune qui s’ouvre et s’anime pour ses habitants.

Laurent Favreau, maire de Venansault, conseiller départemental de la Vendée

Avril 2018

La Roche-sur-Yon

La musique constitue un volet important de la politique culturelle de La Roche-sur-Yon. Chaque été, les concerts donnés dans les jardins de la mairie, dans le cadre du festival R.Pop, rassemblent des milliers de personnes venues de la ville, de l’agglomération et du département.
La salle de concert du Cyel, louée unanimement pour ses qualités acoustiques, permet d’écouter dans les meilleures conditions les élèves du Conservatoire et les instrumentistes invités.
Au mois de mai prochain, le pianiste yonnais Tristan Pfaff lance à La Roche-sur-Yon (au Haras, au Théâtre et au Cyel) un nouveau festival de musique classique, « le Printemps musical ». Les soirées du Fuzz’Yon placent La Roche-sur-Yon bien en vue sur la carte des musiques actuelles en région.
On le voit bien, toutes les musiques ont leur place dans notre ville. Tous les publics peuvent y trouver régulièrement des concerts à leur goût et peuvent s’aventurer sur des registres musicaux qui leur sont plus éloignés. Concernant les musiques actuelles, le projet de la future SMAC a reçu une formidable nouvelle, puisque le Conseil départemental de la Vendée vient d’accorder une subvention d’un million d’euros pour la réalisation de ce nouveau lieu qui en 2021 remplacera l’actuel Fuzz’Yon.
Ce partenariat montre combien les relations entre le Département, La Roche-sur-Yon et l’Agglomération sont fortes et combien notre territoire rayonne au cœur de la Vendée.

La majorité municipale de La Roche-sur-Yon

Le Tablier

En 2017, la bibliothèque municipale du Tablier a signé une convention avec l’association Recyclivre. Elle collecte dorénavant les livres donnés par les habitants. Recyclivre est une entreprise sociale et solidaire qui propose un service gratuit de récupération de livres afin de leur offrir une seconde vie.
C’est recycler plutôt que gaspiller. C’est aussi favoriser l’accès à la lecture puisque depuis 2015, Recyclivre a signé un partenariat avec l’association « Lire et faire lire » dont les bénévoles, âgés de 50 ans et plus, interviennent dans les écoles et autres structures d’accueil d’enfants pour favoriser l’apprentissage de la lecture et stimuler l’envie de lire de la jeune génération. Les livres sont triés par des personnes en emploi-insertion, étiquetés et vendus sur internet pour permettre à des personnes à faible revenu de les acheter. Recyclivre paie l’expédition des commandes.
De plus, 10 % du prix de vente sont reversés localement à une association ayant des actions en faveur de l’éducation. La municipalité a choisi l’association « Récré aux bois » qui accueille les enfants du Tablier et qui bénéficie donc des 10 % des ventes de nos livres collectés. « Récré aux bois » récupère également les livres des particuliers au marché nature de Saint-Florent-des-Bois tous les premiers dimanches du mois.
Les livres donnés doivent être en bon état. Les livres de club, livres scolaires, dictionnaires et encyclopédies sont refusés.
Pour plus de renseignements, contactez la mairie au 02 51 31 70 53 ou à bibliotheque.letablier@ orange.fr et sur www.recyclivre.com.

Le conseil munipal du Tablier

Thorigny

Le 27 janvier nous avons inauguré THOR’espace, un lieu moderne et accueillant pour recevoir les Thorignais et bien au-delà. Accueillir pour les fêtes de famille ou d’associations, les spectacles (théâtre, concerts, assemblées générales ou congrès, expositions...). Deux salles : une de spectacle de 250 places, l’autre de réunion et de restauration pour 250 places aussi.
Salles équipées en sono et vidéo des plus modernes. Cet espace n’a été réalisable qu’avec le concours des différentes collectivités (Union européenne, État, Région, Département, Sydev, réserves parlementaires).
Le soutien fort de La Roche-sur-Yon Agglomération et un bon partenariat mutualisé avec La Chaize-le-Vicomte nous ont permis de clore le budget et d’assurer l’autofinancement de la commune de Thorigny. Le partenariat avec La Chaize-le-Vicomte a permis de mobiliser un peu plus le soutien de l’Agglomération. C’est un aspect de la mutualisation qui permet aux habitants de La Chaize de bénéficier des mêmes conditions pour nos salles et vice versa ! Demain, lors de l’investissement de la salle de sport à La Chaize, le même principe de mutualisation sera mis en place. La mutualisation revêt différentes formes. Pour nous Thorignais, elle nous permet de bénéficier d’équipements que seuls nous ne pourrions pas mettre en place.
Dans une communauté de 100 000 habitants, l’objectif essentiel c’est que nous puissions tous accéder aux différents équipements communautaires.

Luc Guyau, maire de Thorigny

Mars 2018

Mouilleron-le-Captif

À l’initiative du Conseil des sages en 2016, le Conseil municipal a voté en 2017 la mise en place du dispositif de « participation citoyenne » à Mouilleron-le-Captif. La municipalité a ensuite convié les Mouilleronnais à rencontrer la gendarmerie à l’occasion d’une réunion d’information publique visant à présenter le dispo­sitif, son intérêt, et à faire appel à la population. La signature de la convention entre MM. le Préfet et le Maire le 31 janvier 2018 vient ainsi finaliser les étapes du dispositif.

À Mouilleron-le-Captif, depuis sa mise en place en juin 2017, 21 Mouilleronnais volontaires se sont ins­crits en tant que « voisins vigilants » et adoptent ainsi une attitude vigilante et solidaire quant à la préven­tion élémentaire de la petite délinquance.

Le dispositif de participation citoyenne créé en 2006 a pour but de rassurer la population, d’accroître l’effi­cacité de la prévention de proximité et d’améliorer encore la réactivité des forces de l’ordre contre la délinquance. Si la mise en oeuvre des différents dis­positifs et mesures de lutte contre la délinquance est de la compétence du préfet et des maires, la sécurité est l’affaire de tous !

Cet outil a vocation à sensibiliser et faire participer la population de la commune ou d’un quartier à la sécu­rité de leur environnement immédiat, en partenariat avec la gendarmerie. Il permet d’améliorer la qualité de vie et renforce la cohésion des habitants devenus acteurs de leur propre sécurité. C’est ainsi qu’il vient renforcer les solidarités de voisinage en recréant du lien social – l’objectif du dispositif étant de faciliter la remontée des informations vers les services de la gendarmerie. Cependant, il est important de noter que cet engagement citoyen ne se substitue pas à l’action de la gendarmerie. Elle associe les habitants. La connaissance de son territoire par la population, et donc des phénomènes de délinquance susceptibles de s’y produire, permet ainsi de développer un nouveau moyen d’informer les forces de l’ordre.

Philippe Darniche, maire de Mouilleron-le-Captif

 

Nesmy

Être limitrophe d’une agglomération aurait pu transformer notre village en commune dortoir. Mais qui pense ça ne connaît pas le Nesmysien. Fort de ses 99 commerces, artisans, agriculteurs et entre­prises, de ses 42 associations et de ses nombreux services, Nesmy a su garder son âme villageoise.

Avec son vieux bourg encore authentique et une campagne bucolique et verdoyante, notre com­mune offre un havre de bien-être, où le temps ralentit et le lien humain existe.

À Nesmy, on prend le temps de vivre et de partager, avec des animations régulières organisées par nos associations ou des événements plus importants portés par la municipalité.

Au cours de l’année, vous aurez l’occasion avec les associations de faire des lotos et de participer à des concours de cartes et de pêche. Si vous êtes un gas­tronome, vous pourrez déguster des repas et faire des pique-niques, profiter d’une galette des Rois et commander des pizzas ou des croissants. Vous pourrez vous cultiver en profitant de conférences sur de nombreux thèmes ou vous déhancher aux soirées dansantes. Si le sport est votre dada, les nombreux parcours vous permettront de vous dé­fouler à pied, à vélo ou à cheval, et vous aurez aussi l’occasion de montrer vos talents lors de tournois de sport. Chiner, troquer, acheter ou vendre vous parle ? Vous ne serez pas déçus avec les vide-gre­niers et bourses et en déambulant au Marché des potiers organisé par notre emblématique poterie. Vous avez plus d’une animation par semaine, preuve du dynamisme qui règne au sein de notre village.

La municipalité vous propose aussi, en collabora­tion avec le comité des fêtes et les commerçants, le marché de Noël avec plus de 90 exposants, artisans, producteurs et associations, tous issus de l’économie locale. Chaque année, nous recevons une étape du trophée Thomas Voeckler, et nous avons la chance, en 2018, d’être sur le passage du Tour de France sur environ 10 km. Toujours en collaboration avec le comité des fêtes, un repas champêtre avec soirée dansante et feux d’artifice, notre fameuse « Sardinade », vous est proposé début juillet. Avec l’Office de tourisme de La Roche-sur-Yon et l’Agglo­mération, nous vous proposons aussi 2 cinémas et 4 concerts en plein air sur le site exceptionnel du moulin de Rambourg. La commune se mobilise aus­si pour le partage et le « bien vivre ensemble », avec l’organisation du « Parcours du coeur » le 27 mai, et le 24 mars prochain la Journée du civisme.

Mais la plus grande preuve du dynamisme de notre commune est représentée par le nombre important de bénévoles qui se mobilisent pour organiser tous ces moments de convivialité.

Habiter à Nesmy, c’est vivre dans une commune qui a la force d’une agglomération et le coeur d’un village.

Gérard Rivoisy, maire de Nesmy