La Roche-sur-Yon / Covid-19

Covid-19 : la Ville accompagne la campagne de vaccination

Le

À compter du 20 janvier prochain, les résidents des Ehpad de La Roche-sur-Yon, ainsi qu'une partie des professionnels y travaillant, pourront se faire vacciner contre la Covid-19.

Toujours mobilisée dans la lutte contre cette épidémie, la Ville accompagne cette première opération de vaccination sur son territoire. Elle anticipe également les futures campagnes de dépistage massif et de vaccination auprès d'un plus large public.

La stratégie nationale de vaccination contre la Covid-19 a pour objectifs principaux de faire baisser la mortalité et les formes graves, ainsi que de protéger les Français et le système de santé. La réussite de la campagne de vaccination repose sur son caractère massif et tout particulièrement auprès des personnes les plus fragiles.
La Ville, au même titre que toutes les collectivités, joue un rôle majeur dans le déploiement de cette stratégie au niveau local. Pleinement consciente de cette responsabilité de santé publique, la collectivité et ses services se mobilisent pleinement depuis plusieurs mois pour que le combat contre l’épidémie se passe dans les meilleures conditions.
Ainsi, après un soutien logistique et d’information apporté aux campagnes de dépistage massif réalisées en septembre dernier par l’Agence régionale de santé (ARS), la Ville accompagne le déploiement de vaccination dans les Établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et travaille actuellement à l’anticipation de la vaccination auprès du grand public.

La vaccination dans les Ehpad

Conformément aux recommandations préliminaires de la Haute Autorité de santé, les vaccins pour prévenir la Covid-19 due au virus SARS-CoV-2 doivent être administrés en priorité aux personnes âgées résidant dans des établissements d’hébergement collectif type Ehpad ainsi qu'aux professionnels exerçant dans ces établissements et présentant eux-mêmes un risque de forme grave de Covid-19.

Ainsi, les 419 résidents des 5 Ehpad de La Roche-sur-Yon et les professionnels de ces établissements auront la possibilité, s’ils le souhaitent, de se faire vacciner. Des jours de vaccination spécifiques ont été déterminés pour chaque Ehpad, à compter du 20 janvier.

Vendredi 8 janvier, la Ville a adressé à chacun de ces établissements un courrier accompagné d’une notice permettant de mieux comprendre le processus de vaccination : visite pré-vaccinale, ordonnance et administration des vaccins.

Les campagnes de vaccination auprès du grand public

Afin d’anticiper les futures décisions gouvernementales liées à la vaccination d’une plus large population, la Ville a entamé une réflexion logistique et organisationnelle pour faciliter la mise en place effective de la future campagne.

« On travaille étroitement avec l’ARS, la Préfecture et le Centre hospitalier départemental. Neuf centres de vaccinations seront ouverts sur la Vendée. Nous souhaiterions que deux centres puissent l'être sur la ville, déclare Luc Bouard, maire de La Roche-sur-Yon.

« On essaie d’anticiper les campagnes vaccinales. On a identifié différents lieux pour accueillir la population, complète Sophie Montalétang, adjointe aux Solidarités et à la santé. »


Sophie Montalétang, adjointe aux Solidarités et à la santé, et Luc Bouard, maire de La Roche-sur-Yon, ont dévoilé les mesures d'accompagnement de la Ville dans la lutte contre l'épidémie de Covid-19 à l'occasion d'une conférence de presse donnée à l'hôtel de ville et d'agglomération le vendredi 8 janvier.

Des contacts ont également été pris avec des entreprises spécialisées dans la surgélation pour une mise à disposition gratuite de leur matériel, afin de pouvoir stocker les futurs vaccins sur le territoire.

Et le premier élu d’ajouter :

J’appelle tous les médecins, en activité ou à la retraite, à nous rejoindre pour mener à bien la campagne de vaccination.

Les campagnes de dépistage

La Ville souhaite poursuivre la politique de dépistage massif auprès de la population et s’engage à mobiliser les moyens logistiques nécessaires pour accompagner l’ARS dans cette démarche.
Comme en septembre 2020, la Ville a fléché plusieurs lieux à mettre à disposition gratuitement des équipes de l’ARS afin de réaliser les tests dans les meilleurs délais pour détecter les cas éventuels de contamination à l’issue des fêtes de fin d’année et des vacances scolaires.

Commentaires (0)

Écrire un commentaire