Aucune actualité disponible.
La Roche-sur-Yon / Concert

Peter von Poehl + ELLA/FOY

Le à 20h 15

Le Suédois Perter von Poehl sera sur la scène du Fuzz'Yon, le vendredi 5 novembre à 20 h 15.

« Aux dernières nouvelles, le village de Saint-Forget, situé dans la vallée de Chevreuse, ne comptait que 512 âmes. Mais il bénéficie d’un environnement verdoyant idéal lorsqu’il s’agit de s’enfermer entre quatre murs. Quelques semaines avant le confinement, alors que la comédie musicale sur laquelle travaillait Peter von Poehl était annulée en Chine et que le virus s’immisçait de plus en plus sur le territoire français, il atterrit là-bas un peu par hasard avec sa famille. Dans le jardin, une cabane. Là, il va installer le contenu de son home studio – ou plutôt sa chambre de bonne sonique parisienne – transporté grâce à un camion. En résulte, ce cinquième album qui retourne aux sources de Peter tout en renouvelant sa proposition musicale. Celles d’un premier album bricolé, “Going Where the Tea Trees Are”, paru il y a déjà 15 ans. Celles d’un groupe de rock garage intégré à 15 ans, dans sa Suède natale, à défaut d’être bon au hockey sur glace ou au football. Celles des disques de Bob Dylan, achetés de façon compulsive lorsqu’il était adolescent. Pas forcément de storytelling, mais ces petites trouvailles que l’on n’entend que chez lui. Des questionnements, cette mélancolie toujours détournée par un humour paisible ; les allusions aux rêves, souvent éveillés, ou celui d’un fils qui pense se réveiller d’un songe alors qu’il est encore en train de rêver... L’onirisme comme outil poétique. Et des chansons comme autant d’instantanés, des Polaroïds mis en musique, « où, à la fin du morceau, on ne sait pas plus ce qu’il raconte au début », s’amuse Peter. »

« Il est des musiques qui sonnent comme une invitation, un appel au voyage ou à la rêverie. Celle du duo ELLA/FOY est justement de cette étoffe dont sont faits les songes... Hélène (chant, guitare et ukulélé) et Romain (contrebasse, guitare, percussions et chant) ont vite compris que le voyage était la plus belle des muses. Si on y perçoit clairement des airs plaintifs et mystiques d’un blues ancestral, c’est aussi sur les rivages d’une soul ondoyante portée par les grandes voix noires des fifties qu’on peut trouver leurs influences premières. Sans oublier le revival d’un folk intemporel et organique. Ils citent au rang de leurs inspirations des Otis Redding ou des Moriarty et admettent volontiers une parenté avec Agnès Obel, Hugh Coltman ou encore Angus et Julia Stone. »

 
  • Tarifs : carte Fuzz’Yon, 8 € ; réduit, 10 € ; location, 12 € ; sur place, 14 €
  • Réservation en ligne
 

Plan d'accès


Le Fuzz'Yon
10, rue Pasteur
85000 La Roche-sur-Yon

Infos pratiques

02 51 06 97 70Courriel