Biodiversité / Espaces verts

La Ville de La Roche-sur-Yon mène une politique volontariste en faveur de la biodiversité ordinaire malgré le peu d’espèces patrimoniales présentes sur le territoire.
Souvent identifiée comme une ville à la campagne, la ville s’est structurée autour de sept vallées, dont les cours d’eau ont façonné les paysages entre zone urbaine et espace périurbain.
Depuis 2014, la collectivité a mené différentes actions d’inventaire, de cartographie et de caractérisation des éléments naturels, supports du cadre de vie des Yonnais.
Ainsi, sur les 8 500 hectares de la commune, on compte :

  • Plus de 700 km de haies, dont les deux tiers sont des haies à trois strates de végétation (herbes, arbustes, arbres). Certaines contiennent des arbres remarquables.
  • 145 boisements qui représentent 450 hectares, pour lesquels ont été déterminés des indicateurs de biodiversité potentiels.
  • Plus de 1 000 hectares de prairies permanentes, témoin d’une agriculture passée basée sur l’élevage.
  • 450 mares qui ponctuent le maillage bocager, dont 68 % sont des mares de prairies.
  • 30 000 arbres qui façonnent la trame arborée urbaine et prolongent la trame bocagère périurbaine avec plus de 60 genres différents. Le trio « chêne, érable, charme » représente plus de 55% des espèces.
  • 500 hectares d’espaces verts communaux gérés respectueusement de l’environnement : du massif horticole d’hypercentre aux vallées gérées extensivement, en passant par les parcs et jardins structurants.

Ces éléments constituent des habitats importants pour la biodiversité ; ils peuvent être des lieux de repos, de nourriture ou encore de reproduction.

Capitale française de la biodiversité

L’ensemble de l’engagement de la collectivité sur la thématique a été récompensé fin 2021. Le concours « Capitale Française de la biodiversité »  2021, sur le thème "Eau et Biodiversité", a désigné la Ville comme lauréate.

  • Cette reconnaissance est à la fois une valorisation des actions engagées depuis 2016 et le point de départ de nouvelles pour le mandat en cours.
  • Le renforcement de l’identité paysagère de bocage se traduira par la plantation d’arbres (isolé, haie, boisement), notamment dans le cadre de la politique communautaire 100 000 arbres, mais aussi par la densification du réseau de mares.
  • Les effacements d’ouvrage sur l’Yon et ses affluents vont se poursuivre afin d’améliorer la continuité écologique du réseau hydrographique.

Contact

Direction Environnement, développement durable, paysages
La Roche-sur-Yon Agglomération

02 51 05 57 79