La Roche-sur-Yon / Santé - Solidarité

Point sur les masques distribués par la Ville

Le

Point sur la composition, la certification et les conditions d'utilisation des masques "grand public" distribués les 09, 10 et 11 mai par la Ville de La Roche-sur-Yon à l'ensemble de ses habitants.

Pour le grand public

Les masques distribués par la Ville sont destinés aux seules personnes saines ne présentant pas les symptômes d'une infection virale et n'étant pas en contact avec des personnes présentant de tels symptômes. Ils ne sont pas destinés à être utilisés par les personnels soignants au contact des patients.

Ce ne sont ni des dispositifs médicaux au sens du Règlement UE/2017/745 (masques chirurgicaux), ni des équipements de protection individuelle au sens du Règlement UE/2016/425 (masques filtrants de type FFP2).

Conformément à la note d'information interministérielle du 29 mars 2020 relative aux nouvelles catégories de masques réservées à des usages non sanitaires, les matériaux utilisés présentent une perméabilité à l'air ainsi que des performances en efficacité.

Deux types de masque

Deux types principaux de masques ont été distribués.

Masque en tissu épais

Les masques sont réalisés à l'aide d'un tissu épais 275 gr/m2, composé de 96% polyamide et 4% élastane. Le tissu est labellisé "Oeko-Tex Standard 100", synonyme de confiance et de sécurité vis-à-vis des produits nocifs.

Ce type masque de catégorie UNS1 a été homologué par la Direction générale de l'armement et « présente une perméabilité à l'air ainsi que des performances en efficacité de protection aux aérosols de 3 µm, compatibles avec un usage de type masque de catégorie 1 (masque individuel à usage des professionnels en contact avec le public). »

Après 10 lavages, ces masques disposent d'une filtration de 99,3%, supérieure à la norme fixée à 90% pour un masque de cette catégorie.

Masque avec trois plis

Les masques avec trois plis sont réalisés à l'aide de deux couches tissu 150g/m2 chacune, composées de 100% coton, imprimées et/ou unies. Un insert molleton 200g/m2 y est ajouté.

Ces masques sont conformes à la norme AFNOR SPEC S76-001.

Domaines d'utilisation

Leur port, limité à une demi-journée (4 heures), permet de constituer une protection contre les projections vers l'extérieur pour les personnes se trouvant à proximité. Ils ont en outre pour vocation de protéger la zone de la bouche et du nez contre tout contact avec les mains.

L'utilisation des masques barrières est par exemple envisagée pour une personne quittant son domicile pour se rendre sur le lieu d'exercice de son activité professionnelle, ou pour effectuer des achats de première nécessité. Ce dispositif peut contribuer à la protection de l'ensemble d'un groupe portant ce masque.

Sauf disposition contraire prévue dans la réglementation, le port du masque barrière n'est pas obligatoire, exception faite pour les transports publics notamment.

Conseils d'entretien

Le masque barrière est conçu pour être réutilisable.

Il est recommandé au porteur de laver le masque avant sa première utilisation. Le masque est lavable en machine à 60°C, programme coton, pour un cycle entier de lavage de minimum 30 minutes. Le porteur du masque doit vérifier le non-toxicité des produits utilisés afin de ne pas dégrader le masque ou d'inhaler des résidus toxiques.

L'utilisation d'un adoucissant et le port d'un masque mouillé sont à proscrire.

Avertissements

Le masque constitue une mesure complémentaire des gestes barrières et des règles de distanciation sociale, essentiels à la lutte contre les infections virales. Il n'exonère absolument pas le porteur de l'application de ces gestes et de ces règles. Les consignes sanitaires sont présentées sur le site du Gouverenement français à l'adresse www.gouvernement.fr/info-coronavirus.

En cas de détection de tout dommage du masque (usure, déformation...), celui-ci doit être considéré comme non conforme. Tout masque non conforme ou usager doit être jeté dans une poubelle fermée, munie d'un sac plastique.