Aucune actualité disponible.
La Roche-sur-Yon / Concert

Laetitia Shériff + Bacchantes

Le à 20h 15

Le Fuzz'Yon accueille Laetitia Shériff le samedi 6 novembre à 20 h 15.

« Laetitia Shériff revient au 10, rue Pasteur avec un 4e album et rien que cela, c’est déjà une très bonne nouvelle ! Il lui aura fallu du temps pour polir "Stillness", disque prévu pour novembre prochain. Ce dernier opus parle du besoin de se retrouver. C’est un combat car, en ces temps troublés, tout nous éloigne de nous-même et tout nous disperse. À l’image de Laetitia, figure remarquable d’une certaine scène post rock où elle brille par sa longévité et sa constance, sa sincérité et son renouveau – "Stillness" est un album en clair-obscur : colère et apaisement représentant les deux faces d’un même visage. On y retrouve Thomas Poli (Montgomery, Dominique A, ESB) aux guitares et au synthétiseur analogique et Nicolas Courret (Bed, Headphone, Eiffel) à la batterie. Sur ces 10 titres plane aussi l’ombre de grands oiseaux motoriques comme "Can" ou "Beak", ou tombent des pluies cinglantes à la "Shellac" ou "Tropical Fuck Storm". On pense souvent à Shannon Wright pour cet équilibre entre électricité et méditation, décidément au centre de tout.

« Il y a la mythologie : celle des livres, de la poussière et les histoires que l’on s’approprie. Bacchantes n’est pas un groupe d’aujourd’hui, ni celui d’hier.  Elles sont quatre, ce sont des femmes. C’est un fait. Elles jouent du rock, ont monté un instrumentarium qui leur est totalement propre entre acoustique et électrique ; guitare, batterie, claviers et harmonium indien. C’est un cadre. Un cri au monde. Ces quinze dernières années ces quatre artistes ont arpenté des terrains variés participant à la singularité radicale du projet. La noise avec Fordamage, la pop plurielle chez Mermonte, le lyrisme radical au sein de Sieur et Dame et enfin le folk baroque pour Faustine Seilman. Les constructions de leurs morceaux s’appuient sur des poésies anciennes, questionnant des sujets tels l’amour, la nature, la recherche de liberté... En les faisant leurs, en remettant en forme électrique ces savoirs anciens, Bacchantes s’inscrit pleinement dans le présent. Les musiciennes sont joueuses, osent à mélanger le tribal à la mélodie, la fin du monde au renouveau, la mort à la renaissance.  Des voix prenant littéralement corps comme voile de protection aux attaques de notre siècle, ces chœurs qui en s’entrechoquant créent une transe atypique. Musique à la fois de sorcières et de sages, le rituel se veut surtout bienfaiteur. Bacchantes est une proposition hors du temps, qui ne souffre d’aucun repère. Fermez les manuels, les réponses se trouvent sur scène, lumières allumées et gobelets remplis.

 
  • Tarifs : carte Fuzz’Yon, 8 € ; réduit, 10 € ; location, 12 € ; sur place, 14 €
  • Réservation en ligne
 

Plan d'accès


Le Fuzz'Yon
10, rue Pasteur
85000 La Roche-sur-Yon

Infos pratiques

02 51 06 97 70Courriel