La Roche-sur-Yon / Culture

Moon et Nomi colorent la palissade de la place de la Vendée

Le

Les graffeurs Olivier Menanteau et David Normand, alias Moon et Nomi, donnent de nouvelles couleurs à la palissade de la place de La Vendée.

« On est des enfants d’ici. » Des quadras qui n’ont pas oublié les couleurs de leur adolescence. « Mes premières bombes de peinture, je les ai vidées au skatepark de La Généraudière », se souvient Olivier Menanteau. Le Nesmysien croque ses premières trombines au son du hip-hop. « On était tous inspiré par cette culture. C’est ce qui nous liait. Moi, je ne savais pas danser, raper ou faire de la musique, alors, je dessinais... »

Des heures passées à crayonner leurs projets « dans le canapé, sur des feuilles A4 », rappelle David Normand. En ce temps-là, le gamin des Jaulnières faisait bouger ses couleurs comme son corps. Cofondateur de la compagnie S’Poart, David gardera casquette de travers et peintures à découvert. « Comme une évidence », le duo et ses copains se retrouveront en 2016 sous la bannière de Shake Weel. « Une association yonnaise qui promeut la création artistique sous toutes ses formes », appuie l’habitant du quartier du Coteau.

« On va mettre de la couleur dans notre ville »

Le mur du stade Ferré ou les contours du stade Ladoumègue prendront ainsi leurs lumières. Éclairer la palissade de la place de la Vendée ne pouvait que les tenter. « Il y a longtemps que je passe devant et que j’y pense », sourit David Normand. Envie de mettre sa griffe sur ce mur d’expression libre. « Avec Olivier, on a présenté notre idée et la Ville de La Roche-sur-Yon nous a suivis. »

Les 7 et 8 avril, Nomi et Moon, de leurs noms d’artistes, vont « mettre de la couleur dans la ville. » Leur fresque rimera avec un extrait de La Chevelure de Baudelaire. Des mots pour faire écho au statut de Ville en poésie. « Le graffiti, c’est une autre forme de culture », insiste Olivier Menanteau. Et son compère de renchérir : « On est loin du côté péjoratif du tag. Là, on va offrir un échappatoire de couleurs. Ça va faire du bien en cette période. » Un personnage et des lettrages, où chacun pourra lire ce qu’il désire. « Le graff, ça parle à de plus en plus de générations. Nous, on a grandi avec... »

Une quatrième session d’exposition

Après la dessinatrice Adèle Fugère, la photographe Natacha Nikouline et le musée de La Roche-sur-Yon, ce sont donc Nomi et Moon qui investissent la palissade située place de la Vendée. Ce lieu s’est mué en mur d’expression à ciel ouvert pour faire vivre la poésie dans l’espace public. Le visuel coloré des deux graffeurs sera accompagné par le poème La Chevelure de Charles Baudelaire. À travers ce dispositif, la Ville confirme son soutien pour les artistes locaux, en diffusant leur art auprès du grand public.

Commentaires (0)

Écrire un commentaire