La Roche-sur-Yon / Conseil municipal

Conseil municipal du 30 mars : ce qu’il faut retenir

Le

Gestion du centre de vaccination, plan d’action égalité femmes-hommes de la collectivité et adoption de la charte des conseils citoyens... Tels ont été les principaux points abordés lors de la séance du conseil municipal du 30 mars.

Gestion du centre de vaccination Covid-19

En parallèle de l’arrivée de doses en nombre plus conséquent à partir du mois d’avril, l’équipe de soignants présente sur le site du centre de vaccination va être renforcée. La grande salle du Bourg-sous-La Roche va être réquisitionnée pour accueillir de nouveaux box. Au 30 avril, 14 780 personnes auront reçu une ou deux doses.
La Ville se positionne en qualité de gestionnaire du centre de vaccination pour remédier à l’absence de rémunération des professionnels de santé non connus de l’Urssaf (retraités, étudiants, remplaçants, salariés), mais aussi à celle de la pharmacie d’officine. Il s’agit là d’éviter tout risque de désengagement des professionnels au moment où la capacité de vaccination va augmenter.
En sa qualité de gestionnaire, la Ville pourra solliciter une aide financière auprès de l’Agence régionale de santé (ARS) et de la région pour compenser les dépenses.


Le plan d’action vise notamment à réduire les écarts de rémunération.

Plan d’action égalité femmes-hommes

Sur les 1 500 agents de la Ville, de l’Agglomération et du CCAS, 64 % sont des femmes. Un premier chiffre pour jeter les bases du diagnostic. Comme ses consœurs de plus de 20 000 habitants, la collectivité doit élaborer un plan d’action égalité femmes-hommes.
Les premières comparaisons ont permis de mesurer les écarts de situation, pour agir à court et moyen terme. De ces constats sont nées des propositions d’un groupe de travail. Composé de 24 agents volontaires, du directeur des Ressources humaines et de la chargée de mission « Égalité femmes-hommes », il a planché sur 20 actions.
Des objectifs qui vont de la revalorisation des emplois de la filière médico-sociale à la rédaction d’un guide de bonne conduite pour prévenir les comportements déplacés, en passant par l’accompagnement à la parentalité. Autant d’actions définies qui devront se mettre en place ou s’initier d’ici à 2023.


Dominique Debailleul, nouveau conseiller citoyen Centre-ville/Pont-Morineau.

Adoption de la charte des conseils citoyens

Un porte-parole des habitants et un expert d’usage de son quartier, telle est la définition d’un conseiller citoyen. Renouvelés cette année, les conseils citoyens sont au nombre de cinq : Centre-ville/Pont-Morineau, Vallée-Verte/Liberté, Saint-André d’Ornay/Val d’Ornay/Forges, Pyramides/Jean-Yole, Bourg-sous-La Roche.
Ils sont composés d’au maximum 25 membres, des habitants volontaires ou des acteurs locaux d’au moins 16 ans. La durée de leur mandat est de 3 ans, renouvelable une fois.
Cette année, les lettres de mission des conseillers citoyens seront aux couleurs des Assises de quartier. Ils travailleront sur les priorités mises en lumière par les réponses des habitants à l’enquête en cours.

Commentaires (0)

Écrire un commentaire