Enseignement supérieur

La Roche-sur-Yon séduit chaque année de nouveaux étudiants sur son territoire : avec près de 80 formations supérieures proposées dans 23 établissements, la ville et l'agglomération comptent aujourd'hui près de 6 000 étudiants, soit 72% de la population estudiantine du département. 

Pour conforter et adapter au mieux ces enseignements aux attentes et aux besoins du tissu économique, l’Agglomération, avec l’Université de Nantes, la Région des Pays de la Loire et la CCI, s’est dotée d’un Schéma Local de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. 
L’ambition est d’offrir des formations de qualité, en développant l’alternance dans les formations supérieures professionnalisantes, en proposant des cursus permettant d’accéder à des parcours bac +5, et en créant des formations complémentaires à celles des autres sites universitaires de la région.
Il prévoit d’adosser la formation à la recherche et de compléter les parcours proposés sur le territoire. 

Afin d’accompagner les entreprises dans leurs projets de développement, plusieurs filières d'exception ont été fléchées et seront développées, confortées et soutenues au sein du campus yonnais :

  • Le numérique, sur les thématiques réseaux, télécoms, communication sur les réseaux sociaux
  • La robotique, autour des systèmes de production
  • L’environnement, avec la biodiversité, les biocapteurs, la valorisation des coproduits de la pêche, …

En savoir plus

Contact

Service Enseignement supérieur, Recherche, Innovation
24 rue René-Goscinny
85000 La Roche-sur-Yon

Tél : 02 51 05 57 79

courriel

Le Schéma Local de l'Enseignement Supérieur

Sur le plan économique, le territoire intercommunal s’appuie sur un tissu industriel diversifié et dynamique. Quelques filières sont bien représentées (mécanique, industries du bâtiment, fabrication d’équipements électriques, …) et le tissu est largement composé de très petites entreprises (moins de 10 salariés). La présence de grands donneurs d’ordres ainsi que l’émergence de certaines filières d’excellence contribuent à un développement soutenu.

La recherche publique est assurée par trois laboratoires. En matière d’innovation et d’appui au transfert de technologies, l’Agglomération bénéficie notamment d’une plate-forme technologique (automatismes et composites) et du groupement d’entreprises PARINNOV, dispositif renforcé par la plate-forme régionale d'innovation (PRI) « Robotique » : Proxinnov.

Partant d’un constat partagé avec le Conseil régional des Pays de la Loire, l'Université de Nantes et la CCI Vendée, La Roche-sur-Yon Agglomération souhaite adapter au mieux le dispositif d’enseignement supérieur, de recherche et d’innovation de son territoire aux attentes et besoins de son tissu économique. Pour atteindre cet objectif stratégique et apporter une structuration opérationnelle, la Communauté d'Agglomération a adopté en décembre 2013, un Schéma Local de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (SLESRI) qui s'inscrit dans la logique du Schéma régional de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation.

Comprendre le SLERSI en images

Les ambitions du schéma

  • Permettre aux jeunes de se former sur des filières spécifiques en lien avec les besoins des entreprises (robotique, numérique, environnement).
  • Développer la recherche en lien avec le tissu économique et les parcours universitaires.

A titre d'exemple, voici quelques interrogations auxquelles le Schéma répond :

  • L'enseignement supérieur : quels débouchés ? Quelle attractivité ? Quels liens avec les entreprises ?
  • La recherche : quels réseaux de partenaires ? Quels résultats ? Quels liens avec les étudiants et les entreprises ?
  • Le tissu économique local : Quels besoins en compétences ? Quel fonctionnement vis-à-vis de la recherche et de l'innovation ?
  • Les acteurs du transfert de l'innovation : quels leviers pour favoriser l'innovation dans les entreprises ? Quelles compétences nécessaires ?

Une concertation large

Un diagnostic partagé a été réalisé. Outre une série d'entretiens ciblés, ce diagnostic est basé sur une consultation large et participative avec une enquête sur internet afin que chacun puisse contribuer à l'élaboration du Schéma.

Des actions concrètes

  • Soutenir le montage d'un cursus de formation d'ingénieurs Electronique et Technologies Numériques
  • Développer l'alternance dans la filière Réseaux et Télécoms à l'IUT
  • Soutenir la structuration d'équipes de recherche, et l'activité d'équipes existantes en recherche sur la biodiversité
  • Valoriser les sous et coproduits de la pêche, des GMS et IAA
  • Soutenir le démarrage d'un cursus de Master en Management
  • Favoriser l'innovation en lien avec les pôles de compétitivité, dans le cadre d'un écosystème local
  • Renforcer l'attractivité du Campus yonnais

Des objectifs pour 2020

  • Atteindre les 6 000 étudiants
  • Former chaque année plus de 260 ingénieurs
  • Proposer un dispositif d'innovation complet et visible sur le site
  • Renforcer les liens entre les entreprises et les établissements supérieurs
  • 4 enseignants chercheurs rattachés à l'IETR à l'IUT avec le cursus Polytech Nantes
  • Proposer un nouvel évènement étudiant fédérateur en début d'année