Le carré de l'Hôtel de Ville

Un projet pour l'avenir

Dans un centre ville qui se transforme et se modernise profondément (Halles, Piobetta, Place de la Vendée, Quartier de la gare) créer un Hôtel de ville et d’agglomération redonne une vraie place à la ville préfecture de Vendée et offre un service de grande utilité aux 98 000 agglo-yonnaises et agglo-yonnais.

Les services municipaux et communautaires sont actuellement répartis sur 17 sites différents.

Demain ils seront regroupés en 4 sites seulement :

  • Le nouvel Hôtel de Ville et d’Agglomération
  • Site Delille,
  • Site Prévert
  • Site La Fayette.

Cette création permet de :

  • Moderniser les services publics ;
  • Réduire les coûts de fonctionnement (économie de 376 000 € par an) ;
  • Remettre en valeur le patrimoine remarquable ;
  • Densifier l’offre de logements suite à la vente de certains bâtiments accueillant aujourd’hui les services de la Ville
  • Assurer une continuité commerciale entre la rue Clemenceau et le quartier des Halles.

De plus, cet aménagement répond aux problématiques de vétusté et de dangerosité de l’actuel Hôtel de Ville situé place Napoléon (avertissements successifs de la Préfecture) et à l’exigüité des locaux de l’Agglomération rue Goscinny.

En complément, la Ville  souhaite proposer une nouvelle offre culturelle et touristique alliant Histoire et Beaux-arts via la création d’un nouveau musée

Une vaste concertation des habitants

Une réunion publique

La réunion publique du mardi 13 mars, a attiré plus de 400 personnes au Cyel. Le maire et les élus ont rappelé les enjeux, expliqué leur vision du projet et répondu aux nombreuses questions des habitants présents.

Un questionnaire en ligne

Un questionnaire en ligne a été proposé du 6 au 27 mars 2018 sur ce site internet.

5 aspects identifiés sont soumis à l’appréciation des Agglo-Yonnais :

  •    Les services indispensables d’un guichet unique pour faciliter les démarches des citoyens ;
  •     Les caractéristiques de l’espace napoléonien (ce que les usagers pourront y retrouver) ;
  •     Le devenir du bâtiment accueillant aujourd’hui l’Hôtel de Ville ;
  •     Les futures activités du bâtiment qui héberge actuellement le musée ;
  •     La possible piétonisation de la rue située devant l’actuel Hôtel de Ville.