Église Saint-Louis

Ensemble sauvons Saint-Louis

La Ville de La Roche-sur-Yon a engagé un important chantier de restauration au sein de l’église Saint-Louis et lance une souscription avec la Fondation du patrimoine de la Vendée.

Comment faire un don ?

Pour financer les travaux de l’église Saint-Louis, la Ville de La Roche-sur-Yon a signé une convention avec la Fondation
du patrimoine pour organiser une souscription. Les dons doivent être effectués :

  • par chèque : merci de libeller à l’ordre de « Fondation du Patrimoine – église Saint-Louis de La Roche-sur-Yon ». Le reçu fiscal sera établi à l’attention de l’émetteur et envoyé à l’adresse figurant sur le chèque.
  • en espèces : merci d’y joindre vos coordonnées auxquelles sera adressé votre reçu fiscal.

Pour les paiements par chèque et en espèces, merci de joindre le bon de souscription figurant sur le dépliant (disponible auprès de la paroisse, à l’hôtel de ville ou dans les mairies de quartier) ou à télécharger sur le site de la Fondation du patrimoine, dûment complété et d’envoyer le tout par voie postale à l’adresse suivante : Fondation du Patrimoine, Délégation de la Vendée, 110, rue de Frémur – 49000 Angers.

  • en flashant le QR code sur le bon de souscription.
  • en ligne par paiement sécurisé en cliquant sur ce lien.

Les contreparties

Je suis un particulier :
Bénéficiez d’une économie :

  • d’impôt sur le revenu à hauteur de 66 % du don dans la limite de 20 % du revenu imposable. Un don de 100 € = 66 € d’économie d’impôt.
  • d’impôt sur la fortune immobilière à hauteur de 75 % du don dans la limite de 50 000 € (cette limite est atteinte lorsque le don est de 66 666 €). Un don de 100 € = 75 € d’économie d’impôt.

Je suis une entreprise :
Réduction d’impôt de 60 % du don et dans la limite de 5 ‰ du chiffre d’affaires HT. Exemple : un don de 500 € =
300 € d’économie d’impôt.

D’autres avantages seront offerts aux donateurs pour les remercier de leur don : invitation à une visite spécifique des travaux. Un registre sera ouvert sur lequel figureront les noms des donataires.

À télécharger

Une rénovation complète et minutieuse

L’église Saint-Louis est un édifice majeur du patrimoine yonnais classé au titre des monuments historiques. Sa restauration est devenue nécessaire du fait du temps et de l’humidité.
Un diagnostic réalisé au premier semestre 2017 à la demande de la Ville a révélé la gravité et l’urgence de l’intervention à entreprendre pour préserver et mettre en valeur ce monument.

Son résultat fait état :

  • d'infiltrations dans la sacristie dues à une mauvaise conception de sa toiture et de chéneaux mal dimensionnés ;
  • de l'absence d’alarme incendie ;
  • d'une détérioration des clochers. Une intervention sur les beffrois est nécessaire avant que les cloches puissent sonner à toutes volées. La cloche la plus ancienne (1804) est très abimée ;
  • d'une taille trop petite des descentes d’eau pluviale ;
  • de la détérioration des décors intérieurs du fait de brusque changement d’hygrométrie accéléré par le système de chauffage ;
  • d'une nécessaire remise en état des puits de lumière.
Trois phases de restauration réparties sur 10 ans

Au vu du diagnostic, la Ville de La Roche-sur-Yon a décidé de lancer des travaux prioritaires. Certains ont déjà été effectués en 2017 : étaiement et mise en sécurité de la gloire et du baldaquin, mise en place d’une alarme de type 4, réparation de la porte principale de la Nef. D'autres sont prévus :

  • en 2018-2019 : réfection de la sacristie, mise en place d'un nouveau système de chauffage et travaux d’électricité
  • en 2020 : restauration des clochers nord/sud et des cloches
  • en 2021 : reprise des ouvrages de couvertures en deux tranches

Des travaux de restauration de l’église sont également prévus de 2021 à 2027. Ils concerneront les façades et l'intérieur de l'église.

L’ensemble des travaux est estimé à 6,5 millions d'euros.

Un peu d’histoire
La construction de l’église Saint-Louis a débuté en 1817 pour se terminer en 1829. Conçue par l'ingénieur Vallot sur le plan d'une basilique à l'antique, elle est caractéristique de l'architecture néoclassique. Ses grands piliers massifs sont représentatifs de l'architecture napoléonienne.
L'église Saint-Louis, classée Monument Historique en 1982, constitue un des plus vastes édifices cultuels de Vendée. 
Elle abrite notamment une Vierge à l'enfant, statue en polychrome du XIVème siècle représentant Notre-Dame de La Roche.
Située au coeur du Pentagone, sur la place Napoléon, ce lieu participe au même titre que la mairie, le lycée impérial ou le palais de justice, à cette démarche citoyenne de paix voulue par Napoléon.

Plan d'action

  • Réfection de la sacristie (2018-2019) : 366 837 euros
  • Chauffage (2019) : 152 000 euros
  • Clochers (2020) : 473 600 euros
  • Couverture (2021) : 580 100 euros