La Roche-sur-Yon / Santé - Solidarité / Environnement

Un pollinarium pour prévenir les allergies

Le

Depuis le 1er janvier, le pollinarium sentinelle® yonnais transmet quotidiennement ses relevés d’émissions de pollens au site "Alerte pollens !".

Vendredi 26 janvier 2018, Anne Aubin-Sicard, présidente de la commission Déchets, cadre de vie, air et bruit de l'Agglomération, a inauguré le premier pollinarium sentinelle® de Vendée, en présence des différents partenaires : Étienne Le Maigat, délégué territorial de l'Agence régionale de santé (ARS) Pays de la Loire, Luc Lavrilleux, président de Air Pays de la Loire, Charlotte Delpeux, représentante de l'Association des pollinariums sentinelles® de France (APSF).
« C'est un outil à multiples rayonnements – yonnais, agglo-yonnais et, bien au-delà, départemental – qui va servir à l'ensemble des Vendéens » a déclaré Anne Aubin-Sicard.

Le pollinarium sentinelle de La Roche-sur-Yon.

Le premier pollinarium sentinelle® de Vendée

En France, 30% des adultes et 20 % des enfants sont allergiques aux pollens. C'est pourquoi, la Ville et l'Agglomération de La Roche-sur-Yon, au regard de leurs missions de santé publique et de suivi de la qualité de l'air, ont décidé de surveiller les émissions de pollens dans leur territoire.
En collaboration avec l'Association des pollinariums sentinelles® de France (APSF), l'Agence régionale de santé (ARS), un botaniste consultant, un allergologue et l'association Air Pays de la Loire, les deux collectivités ont créé le premier pollinarium sentinelle® de Vendée aux serres municipales de La Roche-sur-Yon.
La Roche-sur-Yon devient ainsi le 10ème territoire français à accueillir ce type de structure et la 5ème ville de la région après Nantes, Laval, Angers et Saint-Nazaire.

Les agents municipaux en charge du pollinarium.

Un pollinarium sentinelle® : pourquoi, comment ?

Plantes, arbustes et arbres sauvages du territoire, dont le pollen est allergisant, sont cultivés dans un espace dédié aux serres municipales de La Roche-sur-Yon :

  • 8 espèces d'arbres, nanifiés pour stimuler leur floraison : aulne glutineux, noisetier commun, châtaigner, cyprès de Provence, frêne à feuille étroites, chêne rouvre, chêne vert, saule roux ;
  • 9 herbacées : vulpin des prés, flouve odorante, fromental bulbeux, dactyle aggloméré, houlque laineuse, fétuque, ivraie vivace [ray gras], fléole des prés, plantain lancéolé.

Ces végétaux ont été collectés dans un rayon de 20 à 50 km autour de La Roche-sur-Yon pour obtenir une représentativité du patrimoine végétal vendéen et une diversité génétique des espèces. La liste des plantes du pollinarium sera amenée à évoluer au cours des années, en fonction de l'évolution des allergies sur le département.
Deux agents de la collectivité, formés et missionnés pour effectuer de relevés journaliers, transmettent ces informations à l'association Air Pays de la Loire qui, via son site Alerte pollens !, informe patients allergiques et professionnels de santé dès l'apparition des premiers grains de pollens dans l'air.
Anne Aubin-Sicard ajoute que c'est « un grand service qui sera rendu aux personnes allergiques qui pourront adapter au plus tôt leur traitement avec des alertes beaucoup plus précises qu'avec des capteurs et une identification par types de pollens. »

Commentaires (0)

Écrire un commentaire