SANTE

Sauv Life : l'application des citoyens sauveteurs

Le

Afin d'améliorer la survie des victimes d'arrêt cardiaque, les services d'urgence de la Vendée expérimente l’application gratuite "SAUV Life" permettant à tout un chacun de devenir "citoyen sauveteur". Explications.

Créée par un médecin anesthésiste du SAMU de Paris, l'application mobile "SAUV Life" a pour objectif d'améliorer sensiblement le taux de survie des victimes d'un arrêt cardiaque, actuellement estimé à 5% en France.

Basée sur le volontariat et la géolocalisation, l'application gratuite permet de mobiliser sur demande unique du SAMU les citoyens volontaires et disponibles situés à proximité de la victime d'un arrêt cardiaque afin qu'ils débutent rapidement un massage cardiaque, ou pour aller chercher un défibrillateur à proximité et le ramener le plus vite possible auprès de la victime.

Les professionnels du SAMU du département ont été spécialement formés par l'équipe "SAUV Life" pour être opérationnels dans l'utilisation de ce nouvel outil qui a vocation à renforcer la chaîne de secours en faisant appel aux citoyens volontaires.

Comment ça marche ?

  1. Le SAMU reçoit un appel pour un arrêt cardiaque : il envoie une équipe médicale et déclenche l'application SAUV Life.
  2. Les citoyens volontaires inscrits sur l'application sont géolocalisés et ceux se trouvant à proximité sont dirigés vers la victime de l'arrêt cardiaque.
  3. Au téléphone, le SAMU indique aux citoyens volontaires les gestes essentiels à effectuer.
  4. Les citoyens volontaires réalisent les gestes adéquats en attendant les secours.
  5. Une fois sur place, le SAMU prend en charge la victime.

Quelques chiffres

  • 50 000 personnes meurent d'un arrêt cardiaque chaque année en France.
  • 400 arrêts cardiaques non attendus ont été dénombrés en Vendée en 2018.
  • 40% des Français sont formés aux gestes essentiels de secours.
  • 13 minutes est en moyenne le temps nécessaire aux services d'urgence pour intervenir.
  • 1 minute sans massage cardiaque équivaut à peu près à 10% de survie en moins.

Téléchargement

L'application est disponible sous iOS et Android :

Commentaires (0)

Écrire un commentaire