L'agglomération / Culture / Médiathèques

Création d'un réseau intercommunal de lecture publique

Le

Un accès gratuit, un catalogue commun, une carte de lecteur unique, des animations partagées : c'est ce que proposera au 1er janvier 2019 le réseau intercommunal de lecture publique.

Actuellement, chaque bibliothèque agglo-yonnaise applique ses propres règles d’accès et ses propres tarifs de cotisation annuelle. À partir du 1er janvier 2019, l’ensemble des bibliothèques et médiathèques de l’agglomération se regroupera au sein d’un réseau intercommunal de lecture publique. Axé sur la mutualisation des services et des offres, il s’illustrera par :

  • un accès gratuit à toutes les médiathèques et bibliothèques de l’agglomération ;
  • un catalogue commun pour l’ensemble des bibliothèques ;
  • une carte de lecteur unique pour toutes les communes ;
  • des collections destinées aux animations communes aux bibliothèques.

À terme, ce réseau a pour ambition de desservir de manière plus homogène le territoire en matière de lecture publique. Il se concrétisera à l’avenir par le développement de nouvelles offres (services hors les murs, portage à domicile, possibilité de faire circuler les documents entre bibliothèques... ) et d'un temps fort commun autour de la littérature jeunesse au cours du second semestre 2019.

Photo de la médiathèque Félix-Leclerc à La Roche-sur-Yon

La médiathèque Félix-Leclerc devient la tête du réseau

En 2019, la structure deviendra la tête du réseau intercommunal de lecture publique. Véritable quartier général pour les professionnels et les bénévoles issus de toute l’agglomération, elle sera le lieu de référence pour les rencontres, la formation et les échanges.
La médiathèque Félix-Leclerc continuera d'accueillir les classes et les groupes d'enfants lors des activités péri-éducatives. Le grand public pourra bénéficier des services de la médiathèque les mercredis et samedis, de 14 h à 18 h.

Les bibliothèques agglo-yonnaises en chiffres
  • 17 bibliothèques/médiathèques
  • 17 400 usagers
  • 56 agents
  • 180 bénévoles
  • 192 000 € de budget d’acquisition
  • 300 000 documents (livres, magazines, journaux, cd, dvd, jeux, oeuvres d’art)
  • 670 000 prêts par an

Commentaires (0)

Écrire un commentaire