Les 13 communes / Bien vivre ensemble

Bricolage, jardinage, fêtes… respectez vos voisins !

Le

Téléviseur qui hurle, chien qui aboie sans cesse, voisin musicien qui joue trop fort, bricoleur qui abuse de la perceuse ou feux de végétaux… Afin d’éviter les petites tracasseries du quotidien, voici un rappel des réglementations en vigueur toute l’année.

Bricolage/jardinage

Avec les beaux jours reviennent les tontes, le tronçonnage, le bricolage toutes fenêtres ouvertes… Un arrêté préfectoral de la Vendée régit l’utilisation des outils bruyants susceptibles de causer une gêne pour le voisinage. Ils ne peuvent être employés que :

- les jours ouvrables, de 8 h 30 à 12 h et de 14 h à 19 h 30 ;

- les samedis, de 9 h à 12 h et de 15 h à 19 h ;

- les dimanches et jours fériés, de 10 h à 12 h.

 

Fêtes

Par arrêté préfectoral, tout bruit de nature à porter atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l’homme par sa durée, sa répétition ou son intensité, causé sans nécessité ou dû à un défaut de précaution, est interdit, de jour comme de nuit.

 

Animaux

Les propriétaires d’animaux et ceux qui en ont la garde sont tenus de prendre toutes les mesures propres à préserver la tranquillité des habitants des immeubles concernés et du voisinage et ceci de jour comme de nuit.

 

Dépôts sauvages

Il est formellement interdit de laisser sur l’espace public tout type de déchet. Des dispositifs sont mis à votre disposition, comme les poubelles en centre-ville, mais aussi les bornes dédiées au papier et au verre.

 

Brûlage à l'air libre : c'est interdit !

En application de l’article 84 du règlement sanitaire départemental, le brûlage en incinérateur ou à l’air libre des déchets verts est interdit. Ces déchets doivent être apportés en déchetterie ou recyclés par broyage et/ou compostage. Les contrevenants sont passibles d’une amende pouvant aller jusqu'à 450 €. Les voisins incommodés par les odeurs peuvent par ailleurs engager la responsabilité de l'auteur du brûlage pour nuisances olfactives.

Au-delà des possibles troubles du voisinage générés par les odeurs et la fumée, ainsi que des risques d'incendies, le brûlage à l'air libre émet de nombreux polluants qui véhiculent des composés cancérigènes. En outre, la toxicité des substances émises peut être accrue quand sont associés d'autres déchets comme des plastiques ou des bois traités.

Commentaires (0)

Écrire un commentaire